Le site de la Gâchette du Maroc n'est plus mis à jour. Vous pouvez encore télécharger l'intégralité des numéros au format PDF.
        | Accueil  |  Magazine  |  Rédaction  |  Contact  |  Syndication Flux rss
Biblicité

La Gâchette, c'est le Maroc des pieds jusqu'à la tête


 
  Top site Maroc
« Tu préfères la France ou le Maroc ? »

Publié le 16.08.2005
Article lu 3821 fois
0 commentaire(s)

Imprimer l'article
Envoyer à un ami
Taille du texte  


A chaque vacances au Maroc, les jeunes né en France, Belgique ou aux Pays-Bas ont droit à l’éternelle question des oncles, tantes, cousins vivant au « bled » : « Chnou hsen ? Maghrib oula franssa ».

Lassés, on a souvent envie de répondre « la Mauritanie ». D’ailleurs, à quoi bon leur répondre puisqu’ils ont déjà un avis bien tranché sur la question. Essayez d’affirmer « le Maroc », alors vous verrez votre oncle hocher de la tête horizontalement en faisant un bruit avec sa langue sur les dents, une caractéristique de la négation marocaine : « te te te te. ». Il ne vous croit pas, pire on se moque de vous qui n’y connaissez rien. « Franssa fiha nidam, oul hak, oul flouss,… » vous assène-t-il d’un air sérieux. Il ne sait pas que « nidam », pour vous, ne pèse pas lourd dans la balance des plaisirs quand vous êtes enfant et que votre seul but est de vous éclatez en vacances.

On se demande au final pourquoi il nous a posé cette question, cet oncle édenté, puisqu’il ne veut rien entendre. « Mama, il me saoule 3ami Driss. Il me pose toujours la même question. Je ne veux plus retourner chez lui. »
C’est la sempiternelle question qui ressemble comme deux gouttes d’eau à celle bien connue : « Tu préfères ta mère ou ton père ? ». « Aucun des deux. Je préfère mon copain Mounir ».

Heureusement, quand on revient des vacances et qu’on reprend l’école, les camarades ne nous posent pas ce genre de questions. Ils ont l’air émerveillé même à l’idée que vous ayez vu autant de choses, vécu autant de péripéties, que vous soyez parti aussi loin. C’est sûr, les vacances au bled, dans la campagne de grand-père, c’est le dépaysement garanti.

« Et toi Patrick tu es allé où ? »
« Dans les Vosges chez mon parrain. »
« Ahh. Et c’est bien ? »
« Non ! C’est nul.»
C’est sûr, les Vosges c’est moins original que Taliouine, Tiznit, ou Tan tan. Et là vous pouvez mentir à vos copains puisqu’ils ne connaissent rien du Maroc.
« A Tiznit, j’ai vu des lions, des loups, des kangourous. Et il fait 70 degrés là-bas. »
« Ah et bien moi, à Vesoul, j’ai cueilli des pissenlits, j’ai vu des hiboux et des lézards et il a fait 25 degrés. »

L’école primaire, c’est vraiment la période où partir au Maroc est synonyme d’aventures et d’émerveillements. Vient ensuite le collège et l’adolescence. Alors, les choses se corsent. Soudainement il devient moins sexy de dire qu’on est parti au Maroc. Certains en ont même honte.

« Ah la honte ! T’es parti dans le désert vivre avec les chèvres et les chameaux. C’est un pays sous-développé le Maroc. Vous vivez encore dans des grottes ? »

Là, on a envie de partir sur la côte d’azur, les côtes espagnoles, comme les copains. Une coupure se fait. On est pleinement dans l’âge de la révolte contre les parents.

« J’en ai marre d’aller toujours dans ce bled pourri. Toujours, toujours, on va à Oued Zem. Y a même pas de robinets là-bas. Moi je veux rester ici. Je veux aller à Walibi.»
« Allah y hrak walibik », tonna son paternel.

On continue de grandir. Pour les plus chanceux, les études se poursuivent ; pour les autres, il ne reste guère plus que les murs de la cité à soutenir. Mais pour tous, naît alors une question identitaire. « Qui je suis ? D’où je viens ? Qu’est ce que je préfère, la France ou le Maroc ? »
Tiens la question de 3ami Driss revient. Comme quoi elle n’était pas si bête.

C’est là où on apprend à apprécier le Maroc dans son authenticité.
« Jamila viens, on va à Tiznit cette année. »
« D’accord, mais avant on va chez moi à Mernissa, dans ma montagne natale. »
Alors à la question de départ « tu préfères la France ou le Maroc ? », on peut répondre les deux. La France j’y vis mais le Maroc c’est mon pays. A chacun de trouver son équilibre entre les deux.

Bouchta Jebli | Copyright La Gâchette du Maroc
Avertissement : La Gâchette du Maroc est un magazine satirique. Les informations publiées sont souvent teintées d'humour et de dérision. Même si la satire se base sur des éléments rééls, nous l'habillons souvent d'éléments fictifs pour la caricature.

Warning: mysql_connect() [function.mysql-connect]: Access denied for user 'gachette'@'localhost' (using password: YES) in /home/gachette/www/comment/comments.php on line 8

Warning: mysql_select_db(): supplied argument is not a valid MySQL-Link resource in /home/gachette/www/comment/comments.php on line 9

Warning: mysql_query(): supplied argument is not a valid MySQL-Link resource in /home/gachette/www/comment/comments.php on line 190

Warning: mysql_fetch_array(): supplied argument is not a valid MySQL result resource in /home/gachette/www/comment/comments.php on line 194
Soyez le premier à donner votre avis...