Le site de la Gâchette du Maroc n'est plus mis à jour. Vous pouvez encore télécharger l'intégralité des numéros au format PDF.
        | Accueil  |  Magazine  |  Rédaction  |  Contact  |  Syndication Flux rss
Biblicité

Chez la Gâchette, le journalisme c'est pas notre métier


 
  Top site Maroc
« Mouhajirins ? Tous des chauffards ! »

Publié le 16.08.2005
Article lu 5732 fois
0 commentaire(s)

Imprimer l'article
Envoyer à un ami
Taille du texte  


« Tous des chauffards ! », répéta Laarbi Dossenkarant. Dossenkarant, c’est le surnom de Laarbi, chauffeur de grand taxi depuis 32 ans. Il a aujourd’hui 42 ans, alors faites le calcul.

Dossenkarant c’est en référence à sa voiture qu’il ne veut pas lâcher : une Mercedes 240 Diesel. Il y tient à son bijou notre ami Laarbi. Il l’a pouponnée depuis des décennies et lui a ajoutée de nombreuses options. Fourrure sur le volant, klaxon polyphonique, moquette sur le tableau de bord, housse de siège en peau de mouton, ouverture centralisée (dès que vous ouvrez la portière gauche, celle de droite s’ouvre aussi, pneus lisses, autoradio berbère qui ne peut jouer qu’une cassette de Rouicha bloquée depuis douze ans à l’intérieur), autocollant « sens interdit » à l’arrière droit, et « passer » à l’arrière gauche du véhicule. Il est équipé d’un taxi toutes options.

Laarbi est un ancien. Il connaît toutes les astuces et les magouilles des taximans de Tetouan. Il connaît la route Tetouan – M’diq comme sa poche trouée. Les virages, les noms des gendarmes sur la route, le montant dial richwa, les stations essences les moins chères, les feux tricolores, le temps qu’ils mettent pour passer au vert, la largeur de la route. Tout ceci n’a plus de secret pour lui.
« Laarbi ? Lancienne ! », nous répondent avec estime les autres chauffeurs de taxi de la place.
Malgré toutes ses qualités, Dossenkarant a un gros défaut. Il est xénophobe ! Il déteste une race particulière qu’il appelle tendrement « Menhmata », diminutif de « Men H’mara l’tyara ».
Lorsque notre envoyé spécial à Tetouan l’a interrogé sur les Menhmata, il lui a répondu avec une moue indescriptible : « Menhmata ? Tfou, rassa mwousskha. »

Continuant notre enquête, nous avons interrogé les taximans du coin : « Ah oui ! Dossenkarant il est raciste. Il n’aime pas les zmagrias mais surtout les zmagrias qui sont au volant. »
Notre piste s’éclaircit à la lueur de cette révélation. Laarbi hait les marocains de l’étranger conduisant « mal » selon lui.

Nous l’avons donc suivi dans sa 240 en plein mois de Juillet pour vérifier l’attitude de ses ennemis jurés. Si nous avons frôlé la mort par cinq fois, ce n’est pas à cause des zmagrias, mais plus à cause de la sangria qu’il a eu la bonne idée de verser abondamment dans son gosier. Les grands taxis au Maroc, c’est un cercueil à roulette. Si vous détestez une personne au point de vouloir sa mort, payez-lui un aller simple en grand taxi entre Tetouan et M’diq.

Finalement, en observant sa conduite quelque peu originale, on comprend un peu mieux les griefs aux MRE. Dossenkarant, s’il le pouvait, roulerait toujours à 240 Km/h. Malheureusement pour lui, et heureusement pour les autres automobilistes, son bolide est bridé à 140 du fait de son âge avancé. Il reproche donc aux « Menhmata » de rouler trop doucement, d’avoir peur de doubler, de jouer avec les clignotants à tout bout de champ, de s’arrêter aux stops ou aux feux rouges même s’il n’y a aucune voiture. En somme, Dossenkarant voudrait que les routes marocaines soient peuplées de Dossenkarant. D’ailleurs il ne dit rien contre les jeunes Menhmata qui, avec quelques bières Spécial dans le nez, roulent à tombeaux ouverts avec la musique de 50 Cent à fond les manettes. Dossenkarant s’est même permis de dodeliner de la tête à la manière des rappeurs américains lorsqu’il a rejoint la BMW des jeunes frimeurs.

Moralité de l’histoire : si vous ne voulez pas être de chauffard, buvez de la bière, musique à fond et fumez un pétard.

Bouchta Jebli | Copyright La Gâchette du Maroc
Avertissement : La Gâchette du Maroc est un magazine satirique. Les informations publiées sont souvent teintées d'humour et de dérision. Même si la satire se base sur des éléments rééls, nous l'habillons souvent d'éléments fictifs pour la caricature.

Warning: mysql_connect() [function.mysql-connect]: Access denied for user 'gachette'@'localhost' (using password: YES) in /home/gachette/www/comment/comments.php on line 8

Warning: mysql_select_db(): supplied argument is not a valid MySQL-Link resource in /home/gachette/www/comment/comments.php on line 9

Warning: mysql_query(): supplied argument is not a valid MySQL-Link resource in /home/gachette/www/comment/comments.php on line 190

Warning: mysql_fetch_array(): supplied argument is not a valid MySQL result resource in /home/gachette/www/comment/comments.php on line 194
Soyez le premier à donner votre avis...