Le site de la Gâchette du Maroc n'est plus mis à jour. Vous pouvez encore télécharger l'intégralité des numéros au format PDF.
        | Accueil  |  Magazine  |  Rédaction  |  Contact  |  Syndication Flux rss
Biblicité

La Gâchette dès que tu commences, tu ne veux plus que ça s'arrête !


 
  Top site Maroc
Le Rap à papis

Publié le 16.03.2006
Article lu 81380 fois
0 commentaire(s)

Imprimer l'article
Envoyer à un ami
Taille du texte  


Le rap, musique au texte engagé, a bien changé depuis quelques années. Où sont passés les textes revendicatifs, dénonçant les travers de la société ? A la trappe ? En tout cas plus à Trappes. Le rap français sous le joug du business a complètement perdu les pédales reléguant le rap engagé à l’underground, et encore…

Je me souviens du début des années 90 où NTM, IAM, Assassin, … dérangeaient. Les textes venaient des tripes et le message était explicite sans forcer le trait en ajoutant le tampon « Explicit Lyrics ». Lorsque la radio Skyrock s’est engouffrée dans la mode du hip-hop –premier sur le rap disent-ils, peu de groupes de rap daignaient leur prêter attention. Ils préféraient les mix-tape, les soirées, les microcosmes underground… Skyrock, c’était pour le rap commercial. Petit à petit ils s’y sont mis. On ne peut pas leur reprocher car il faut bien vivre de son art. Le problème vient plus des dérives qu’engendre le rap business à l’instar du rap américain qu’il soit west cost ou east cost.

On est passé rapidement de textes engagés aux clips de débauchés. La majorité des rappeurs vouent un culte au triptyque sexe-drogue-frime, le tout enrobé à coup de Merco Benz et pectoraux. On ne compte plus les clips avec des minettes en bikini dansant vulgairement, les mecs abdos bien visibles tenant d’une main la bouteille de sky et de l’autre le volant de la Ferrari – la BM étant trop cheap-. Pour du message engagé, c’est mal engagé !
Le paroxysme de cette dégénérescence du rap est atteint avec les émissions spéciales sur les chaînes musicales dédiées aux clips les plus hots. Ca se bouscule au portillon du qui en montrera le plus et certains clips n’ont plus rien à envier aux films de charmes. Celui qui se distingue sans conteste est Booba (B.2.O.B.A comme il tient à préciser). Le petit ourson a relégué les Stomy Bugsy et Doc Gynéco à l’étage SitCom pour adolescents boutonneux. Booba c’est du sexe, du vrai. Le franco-sénégalais de Boulogne a, semble-t-il, été très influencé par le bois d’à côté pour ses clips. Comment diraient les turcs : « sic » !.

Cette dérive du rap n’est pas pour déplaire aux autorités puisque cela permet d’oublier les revendications légitimes et de cloîtrer les jeun’s dans un délire spectacle-business. D’ailleurs les quelques groupes qui dérangent comme Sniper se font poursuivre par Sarko qui dit pourtant préférer un excès de liberté d’expression que de censure. Stommy Bugsy, qui était adulé des médias tant qu’il chantait des chansons chamallow, subit actuellement une traversée du désert car il a eu l’indélicatesse de gueuler son amertume face à la France qui traite les africains comme de vulgaires animaux.

Pourtant aujourd’hui de nombreux rappeurs purs et durs se complaisent dans cette mode du rap porno. Booba n’est que le rap qui cache les boulets. Joey Starr du groupe NTM qui veut toujours se donner une image de rap underground, du rap pur et dur, n’hésite pas à entrer dans le moule : « dans ma benz benz benz », disait-il d’une voix fluette. Son alter-ego à la retraite, Kool Shen, a lui aussi surfé sur la vague et ainsi terni sa fin de carrière hip-hopèsque. Il n’y a que le groupe IAM qui a résisté à la mode mais qui, malheureusement, est en perte de vitesse avec sa musique trop sophistiquée pour les fans de rap. Les membres du groupe marseillais n’ont plus l’âge de jouer aux ados en quête de femmes en bikini.
Les jeunes loups du rap qui confondent The White House et Penthouse vont sûrement traiter IAM de rap à papis.
Moi je préfère le rap à papis au rap à pipe-show.

Bouchta Jebli | Copyright La Gâchette du Maroc
Avertissement : La Gâchette du Maroc est un magazine satirique. Les informations publiées sont souvent teintées d'humour et de dérision. Même si la satire se base sur des éléments rééls, nous l'habillons souvent d'éléments fictifs pour la caricature.

Warning: mysql_connect() [function.mysql-connect]: Access denied for user 'gachette'@'localhost' (using password: YES) in /home/gachette/www/comment/comments.php on line 8

Warning: mysql_select_db(): supplied argument is not a valid MySQL-Link resource in /home/gachette/www/comment/comments.php on line 9

Warning: mysql_query(): supplied argument is not a valid MySQL-Link resource in /home/gachette/www/comment/comments.php on line 190

Warning: mysql_fetch_array(): supplied argument is not a valid MySQL result resource in /home/gachette/www/comment/comments.php on line 194
Soyez le premier à donner votre avis...