Le site de la Gâchette du Maroc n'est plus mis à jour. Vous pouvez encore télécharger l'intégralité des numéros au format PDF.
        | Accueil  |  Magazine  |  Rédaction  |  Contact  |  Syndication Flux rss
Biblicité

La Gâchette, journal militant mais pas partisan et encore moins courtisan


 
  Top site Maroc
Lézards histo'

Publié le 14.08.2007
Article lu 82063 fois
0 commentaire(s)

Imprimer l'article
Envoyer à un ami
Taille du texte  


« Nous sommes tous des animaux ! », voilà ce qu'aurait du dire BHL au lendemain des attentats du 11 septembre au lieu de son pompeux « Nous sommes tous américains », qui ne veut rien dire d'ailleurs. Si c'était vrai, nous marocains n'aurions pas besoin de faire la queue devant le consulat des Etats-unis à Casablanca pour un visa. Hmidou Merikani l'a appris à ses dépends. Après avoir lu cette tirade du philosophe franco-tangérois-israélien, il est allé se présenter fièrement devant le consulat en criant « We are all americans ! Me too. », les policiers l'ont embarqué et l'ont envoyé chez les fous à Berrechid.

« Nous sommes tous des animaux ! », Hmidou maintenant en est persuadé, vu le traitement de faveur qu'il a subit. Depuis qu'il est sortie de l'asile, il hennit comme un âne. Vous imaginez la scène quand il voit une fille en jupe... Omar Kerd, un zoologue de renom, a analysé le cas de Hmidou. Il affirme que le délire de notre âne est somme toute normal. Malgré son acte devant le consulat de l'oncle Sam qui était à prendre au second degré et qui témoignait d'une capacité d'auto-dérision évoluée, les agents consulaires et les forces de l'ordre l'ont pris pour un vulgaire idiot. « Il a intériorisé la vision qu'on avait de lui, et reproduit le comportement de l'animal qui lui est socialement désigné. »

Notre expert en animalerie a continué à nous prodiguer ses précieuses analyses. Nous lui avons fait visionner la vidéo sur Youtube des gendarmes de Targuist pris en flagrant délit de corruption. « Là c'est l'exemple même du chimpanzé. Il faut lui jeter des cacahuètes pour qu'il nous fasse une grimace. » Mais attention, n'allez pas jeter des cacahuètes à tous les gendarmes que vous rencontrez. Tous ne sont pas comme ça.

Et nos politiques dans tout ça ? Devant la photo d'un député somnolent au parlement, le diagnostic du Docteur Kerd est sans appel. « C'est un ours ! Il est tellement limité intellectuellement qu'il ne peut pas faire travailler son cerveau lorsqu'il est en phase de digestion.Il faut choisir, c'est soit le ventre, soit l'intellect. » Et vu la bedaine de certains de nos élus, on peut facilement deviner leur choix. D'autres éléments viennent corroborer l'analyse du docteur. En effet, comme l'ours, certains de nos élus entrent en hibernation. Ils disparaissent de la circulation jusqu'aux prochaines élections. Là ils se réveillent et nous courtisent. Entre temps ils ont amassé une sacrée quantité de graisse. Il faut bien graisser la patte des électeurs, remarque un député candidat à sa succession.

Oh je vois venir les plus impatients.. et le roi dans tout ce zoo ? Là on a pas besoin du docteur pour comprendre que c'est le lion, le roi des animaux. Les armoiries du pays nous rappelle d'ailleurs que c'est le lion qui est le symbole de la nation. Mais le Docteur Kerd tient à préciser un point important. Le roi n'est pas vraiment un lion. Il doit jouer le rôle de lion mais cela n'est pas forcément naturel pour lui. « Il aurait préféré être un dauphin » semble comprendre M. Kerd, en prenant pour preuve le goût du souverain pour les sports nautiques. Le dauphin Flipper à la place du lion sur nos armoiries, serait d'ailleurs plus en phase avec les réalités du pays puisque les lions de l'atlas se sont éteints, mais nos dauphins sont toujours là dans le détroit de Gibraltar.

A côté du lion, il y a toujours sa cour. On les appelle les aristos, nom qui vient de leur espèce animale : lézard qu'on a affublé du suffixe histo', car ce sont les courtisans historiques, issus des grandes familles. Comme tous les reptiles, nos lézards histo' ont le sang froid. C'est pour cette raison qu'ils vont là où il y a du soleil. Ils doivent continuellement prendre la position du tournesol, et se mettre sous les rayons les plus puissants.
Le plus drôle chez nos lézards c'est que si vous leur couper la queue, elle repousse naturellement. Mais avoir une queue qui repousse ne signifie pas pour autant avoir des couilles.

Bouchta Jebli | Copyright La Gâchette du Maroc
Avertissement : La Gâchette du Maroc est un magazine satirique. Les informations publiées sont souvent teintées d'humour et de dérision. Même si la satire se base sur des éléments rééls, nous l'habillons souvent d'éléments fictifs pour la caricature.

Warning: mysql_connect() [function.mysql-connect]: Access denied for user 'gachette'@'localhost' (using password: YES) in /home/gachette/www/comment/comments.php on line 8

Warning: mysql_select_db(): supplied argument is not a valid MySQL-Link resource in /home/gachette/www/comment/comments.php on line 9

Warning: mysql_query(): supplied argument is not a valid MySQL-Link resource in /home/gachette/www/comment/comments.php on line 190

Warning: mysql_fetch_array(): supplied argument is not a valid MySQL result resource in /home/gachette/www/comment/comments.php on line 194
Soyez le premier à donner votre avis...