La Gâchette du Maroc : Magazine satirique marocain

http://www.lagachettedumaroc.com
L’hôpital Abou Najat se fou de la charité

19.11.2005

Abou Najat est décidément devenu notre tête de turc, notre marionnette préférée, notre star de la Gâchette. Il ne se passe pas un mois où ses gaffes nous obligent à écrire sur lui.

Lors du dernier comité central de l’Istiqlal, Abou Najat est partit en looping en attaquant directement les jeunes ministres istiqlaliens. Oui, oui, vous avez bien lu, ses ministres issus de sa propre famille politique. Adil Douiri, Karim Ghallab, Abdelkbir Zahoud et Ahmed Toufiq Hjira ont subit les foudres de Baba Abass. Leur tort selon le Journal Hebdomadaire : ne pas avoir nommé des « cabinards istiqlaliens » dans leur ministère et ainsi perecliter la tradition d’emploi de complaisance au sein des partis marocains.

Il ne les critique donc pas pour leur politique ou leurs discours, mais seulement parce qu’ils ne sont pas de gentils toutou à Papa Abass. En attaquant les jeunes technocrates, notre Fassi de père en fils, ne fait que régler ses comptes. En effet, cela est notamment visible pour le cas de Douiri, le Ministre du Tourisme. Le père du jeune Adil n’est autre que l’un des membres du Conseil des sages du parti. Une rivalité les oppose depuis que Baba Douiri n’a pas voulu soutenir Baba Abass dans son putch de l’Istiqlal.
Le secrétaire général voulant briguer un nouveau mandat n’hésite pas à user de tout les moyens possibles : acharnements, attaques, alliances de circonstance, manipulation…

Abass, le ministre le plus inactif du gouvernement qui critique les ministres les plus actifs –même si on peut les critiquer sur pas mal de points- c’est vraiment l’hôpital qui se fou de la charité. Soyons humains et venons en aide à Abass, donnons un emploi à ce Ministre-chômeur. Allez la famille Douiri, faites un effort laissez Abass se présenter pour un nouveau mandat de secrétaire général du parti.

Les petites annonces de la Gâchette
Le Parti des chibanis cherche Ministre-chômeur
Vous devez avoir la soixantaine passé, et ne rien faire de vos journées.
Vous avez un passé peu reluisant fait de casserolles et de scandales,
Vos incompétences nous intéressent !
Transmettre votre CV à la Gâchette qui fera suivre.

Bouchta Jebli | Copyright La Gâchette du Maroc