La Gâchette du Maroc : Magazine satirique marocain

http://www.lagachettedumaroc.com
Le ridicule ne tue pas !

02.03.2006

2M, la télé number one qui donne pourtant une image professionnelle comparée à la comateuse RTM, se ridiculise dans des manœuvres politiciennes avec le Journal Hebdomadaire. Si le parti pris de ce dernier lui a fait perdre ses galons de presse indépendante, il n’en est pas moins surprenant que la chaîne nationale joue au matador contre ce taureau.

Une vague affaire de publication des photos des caricatures qui étaient sur le journal le soir en format mini rayé au feutre indélébile va faire tout le JT de 2M. Tiens, la télé s’intéresse à la presse maintenant ? Ils n’ont pourtant pas bougé quand un Karim Serraj s’est permis d’insulter des millions de marocains vivant à l’étranger dans un article nauséabond. Mais passons…2M s’intéresse à ce que publie la presse, et plus particulièrement à ce que publie le JH qui est l’ennemi numéro un de Samira Sitaïl, après l’éviction de Ali Lmrabet.

Donc les faits. Certains hurluberlus –on ne sait pas qui- rameutent d’autres hurluberlus pour manifester devant les bureaux du JH contre la publication des caricatures. Personne pourtant n’a rien vu. On reste sur le untel m’a dit qu’untel, que la femme de machin est allez chez truc pour lui emprunter du sel et truc lui a dit qu’elle avait entendu que le JH avait publié les caricatures infâmantes. Ouf !

On est bien avancé. Pourtant toute cette mascarade invraisemblable sera couverte par les caméras de 2M avec à la clé un commentaire lapidaire de la journaliste sur cette affaire qui met au centre un journal dont on connaît le parti pris contre le Maroc. Ca sent le match de boxe entre Samira et Boubker. Jamaï ne s’attendait sûrement pas à ça, lui le casablancais face à une beurette venue de je ne sais où. Le copain de Moulay Hicham crie alors au coup monté et à l’incitation à la haine contre son journal. Pour lui c’est un véritable appel au lynchage voir au meurtre. Mais notre ami semble oublié une chose : le ridicule ne tue pas.

Bouchta Jebli | Copyright La Gâchette du Maroc